Une ADHESION annuelle

Des PARRAINAGES

Des DONS simples, part importante et nécessaire de notre budget

Des SUBVENTIONS de fondations (Fondation RATP) et de certaines entreprises comme         Cecopra, Linklaters.
Quels sont nos moyens financiers ?
Quels sont nos moyens humains ?
 Colette Battistini, notre Présidente, qui va deux fois trois mois en Inde et est présente quotidiennement au bidonville,

 Trois institutrices indiennes qui travaillent quotidiennement au Balwadi et au Day Care et qui sont aidées par d’autres salariés (gardien, cuisinière, femme de ménage, professeurs),

 Des expatriées françaises et étrangères demeurant pour 3 à 5 ans a Mumbai, qui animent le Balwadi plusieurs matinées par semaine et apportent des gâteaux, fruits, vêtements et sandales.
Elles fonctionnement par équipes de trois le lundi et le jeudi. Les jours où elles viennent, le nombre d’enfants présents double !!

 Au Day Care Center, des bénévoles de Metro One qui proposent des cours de maths et sciences,

 Des françaises qui viennent aider Colette et les institutrices à l’occasion d’un stage ou d’un séjour,

Des bénévoles en France.

Les formulaires sont téléchargeables dans la rubrique « Parrainage, don & adhésion »

Quels sont nos moyens matériels ?

Depuis juin 2016, le vieux bus a été vendu à la féraille et trente petits enfants de 2 à 6 ans, souvent les frères et soeurs des filleules, sont dorénavant accueillis dans un local qui se situe dans le meme immeuble que le Day Care. C’est donc un Balwadi c'est-à-dire une « maternelle garderie ».


Une maîtresse y enseigne les premiers rudiments de la lecture et de l’écriture et y organise des jeux. Des bénévoles viennent l’aider presque tous les matins, notamment lors de l’organisation des fêtes.

Le confort y est meilleur et cet accueil permet aux mères de déposer leurs petits enfants le matin et de partir travailler. Il permet aussi à beaucoup de grandes sœurs aînées de pouvoir aller à l’école pendant que leurs petits frères et sœurs sont gardés en sécurité dans le balwadi.

Les frais de fonctionnement sont actuellement d’environ 500 euros par mois : salaires de la maîtresse et de la femme de ménage, achat des fournitures nécessaires, achat de l’eau, des fruits et des biscuits.
Très vite après la création de l’association UTAB, s’est imposée l’idée qu’il fallait pouvoir accueillir pendant la journée certaines des fillettes parrainées dans un local propre et aéré.

En effet, en dehors des heures scolaires, certaines des filleules sont très esseulées et peu enclines à faire leurs devoirs; elles sont seules à la merci d’ennuis parfois graves et, de plus, sont obligées d’attendre le retour de leurs mères en toute fin de journée pour prendre un repas.

UTAB a suscité la création de GIFT, ONG indienne, seule habilitée à louer un local. Il y en eut plusieurs mais le dernier en date semble ne jamais pouvoir être détruit. 
Depuis 2011, nous accueillons donc au Day Care Center une bonne quarantaine de filleules qui doivent être particulièrement entourées.
Le centre est ouvert 6 jours par semaine, de 10h00 à 17h00. Les fillettes peuvent y faire leurs devoirs avant de partir à l’école si elles viennent le matin, après l’école si elles viennent l’après-midi.

Pour le déjeuner, toutes reçoivent un repas servi par la responsable du centre mais préparé à l’extérieur et livré par une cuisinière que nous salarions. Les fillettes peuvent prendre une douche et recevoir des médicaments si elles sont en soins de longue durée notamment.
Elles peuvent aussi y recevoir les cours de soutien scolaire (tuitions) et commencent à bénéficier de cours d’anglais et d’informatique.
La moitié des petits du Balwadi ; rejoignent le Day Care pour le repas.

Les frais de fonctionnement du Day Care Center peuvent être estimés entre 2000 et 2500 euros par mois : loyer et charges du local, rémunération des différents salariés (institutrices, cuisinière, gardien, femme de ménage) achat de la nourriture, produits d’entretien et fournitures scolaires pour les activités du centre.

LE BALWADI

DAY CARE CENTER